Retinoid / Rétinol : Mon Comparatif (A313, Differin, A-Passioni, Triacnéal, The Ordinary)

Le rétinol, qu’est-ce que c’est ?

L’homme étant incapable de synthétiser la vitamine A, il doit se la procurer par l’alimentation, soit sous forme de rétinol ou d‘esters. Le rétinol n’exerce pas directement son action sur la cellule cible, il nécessite de subir des transformations enzymatiques intracellulaires pour aboutir à sa forme biologiquement active, l’acide rétinoïque. Plusieurs recherches ont démontré l’efficacité de l’acide rétinoïque sur l’acné, le psoriasis et le vieillissement cutané.

Le rétinol vs. Retinoid

On parle aussi des Rétinoïdes (Retinoid), qui regroupe sous ce nom tous les dérivés de l’acide rétinoïque.

Ainsi, le retinol est un retinoid, mais un retinoid n’est pas forcément le retinol, car ça peut être un ester, tretinoin, granactive…

Les différents types de Retinoid

Il faut comprendre qu’on ne se tartine pas tous de l’acide rétinoïque directement sur la peau. Car c’est un produit très concentré et disponible seulement sur ordonnance. C’est pour ça que la plupart des produits disponibles au grand public utilisent des Retinoids, dérivés de l’acide rétinoïque.

Selon le type de retinoid, l’acide rétinoïque est obtenu après 1 ou 3 conversions, à savoir : les esters se convertissent en rétinol, qui ensuite se convertissent en retinaldehyde, qui convertissent enfin en acide rétinonïque. A chaque conversion, on perd 10 fois en concentration. Par exemple, un ester concentré à 10%, après 3 conversions, équivaut à peu près à 0,01% de concentration en acide rétinonïque.

Chemin de « conversion » :
Ester (retinol propionate, retinyl palmitate)
=> Rétinol
=> Retinaldehyd et Hydroxypinacolone retinoate (retinoic acid ester)
=> Acide rétinoïque (retinoic acid/tretinoin/all-trans-retinoic acid)

Ainsi, le retinoid sous forme d’ester est le plus doux, et la forme d’acide rétinoïque est la plus forte.

On a d’autres retinoids comme l’Adapalene et Tazorac qui donnent un facteur de 5 : 0.1% en Adapalene ou Tazorac équivaut à 0,025% en acide retinoïque, donc en intégrant ces retinoids, on a, par ordre croissant en puissance :

Ester (retinol propionate, retinyl palmitate)
=> Rétinol
=> Retinaldehyd et Hydroxypinacolone retinoate (retinoic acid ester)
=> Adapalene et Tazorac
=> Acide rétinoïque (retinoic acid/tretinoin/all-trans-retinoic acid)

Pour comparer la puissance de chaque rétinoïde, la bloggeur Caroline Hirons utilise un exemple très simple : le café.

Latte (ester)
=> Cappuccino (Rétinol)
=> Expresso (Retinaldehyd, Adapalene, Tazorac)
=> Double expresso (Tretinoin)

J’ai vu énormément de photos avant/après avec des résultats incroyable : acné cystique disparu, rides disparues… mais j’ai aussi vu beaucoup de cas contraire : peau avec quelques pauvres rides devenue toute rouge et pleine de pustules… donc il faut habituer sa peau, en partant des produits très doux (ester), au rétinol, puis Retinaldehyd et enfin le graal Tretinoin. D’un palier à l’autre, il faut compter 4 à 6 voire 1 an. Et même celles qui basculent en Tretinoin doivent commencer par une petite concentration puis augmenter doucement. De plus, dès qu’on utilise les retinoids, il faut se tartiner de crème solaire, obligatoirement.

Maintenant que j’ai expliqué tout ça, je vais vous donner mon avis sur quelques top produits (j’en ai testé certains)

Ester

La fameuse crème A313 en fait partie. Elle est vendue librement en pharmacie et les américains se passent le mot pour en acheter chez nous car c’est peu cher et disponible en vente libre. Sincèrement, je n’ai pas d’avis sur ce produit car tous les avis que je lis sont plutôt négatifs. La texture n’est pas agréable (trop huileuse) et comme c’est un retinoid très doux, les gens ne voient pas d’effet et le jettent très vite.

Rétinol

J’ai utilisé 2 produits :

  • A-Passioni de Drunk Elephant, avec une concentration de 1% de Retinol, équivalente à 0,01% en acide rétinonïque
  • The Ordinary 0.5% Retinol, équivalent à 0,005% en acide rétinonïque

J’ai acheté la version miniature d’A-Passioni de Drunk Elephant (lien Amazon) car le produit est à utiliser 12 mois après son ouverture et on utilise à chaque fois la taille d’un petit pois

La version miniature est toujours vendue avec la miniature du sérum hydratant de la marque. Je pense que c’est un choix intelligent : le retinol assèche la peau, vendre les deux ensemble oblige l’utilisateur à hydrater sa peau et la protéger contre les effets indésirables du rétinol.

Je dois dire que c’est mon rétinol préféré ! Tout le monde met en avant la haute concentration de ce rétinol, mais c’est paradoxalement celui qui ne m’a fait aucun effet négatif. A chaque fois que je l’utilise, le lendemain, je me réveille avec une nouvelle peau, plus douce, plus homogène, c’est superbe ! Je l’utilise seulement le soir, et une fois sur deux et après je mets généreusement une énorme couche de crème hydratante. Si j’utilise encore le rétinol, c’est grâce à ce produit, car il y a des technologies très avancées maintenant qui donnent quasiment le même effet que le rétinol, sans faire peler la peau, comme NIOD NAAP (dont j’ai parlé longuement ici) et NIOD CAIS 2.

The Ordinary 0,5% Retinol (lien The Ordinary, lien Sephora), deux fois moins concentré qu’A-Passioni de Drunk Elephant, curieusement, m’a filé des boutons.

Ce rétinol est baigné dans de l’huile (squalane), j’ignore si c’est le retinol de The Ordinary ou le squalane que je n’aime pas, mais ce produit ne me plaît pas du tout. La dermatologue Shereen Idriss a également exprimé son avis dubitatif sur les rétinols baignés dans de l’huile, car le rétinol aime l’huile et si possible, il restera dans de l’huile, au lieu de se convertir et faire un quelconque travail aux cellules. Donc elle décourage fortement les produits où le rétinol est livré dans de l’huile. Attention, il faut le conserver au frigo dès que vous l’ouvrez.

Hydroxypinacolone retinoate

The Ordinary a aussi des produits contenant du Granactive Retinoid (Hydroxypinacolone retinoate) (lien The Ordinary, lien Sephora). Attention 5% de Granactive Retinoid équivaut à 0,5% de Hydroxypinacolone retinoate (HPR). Je ne l’ai pas testé car il y a très peu d’études sur cet actif, contrairement au rétinol.

Retinaldehyd

C’est l’actif qu’on trouve dans le Triacnéal d’Avène. La première fois que j’ai utilisé ce produit, j’ai suivi les instructions et je l’ai tartiné partout sur mon visage. Il est devenu horrible après, avec plus de boutons, plus de rougeurs et je l’ai jeté à la poubelle. Après avoir lu d’autres avis, j’ai décidé de le racheter mais cette fois, j’en mets uniquement sur les boutons. Apparemment, c’est mieux comme ça. L’équivalent d’un petit pois suffit pour couvrir tous les boutons même actifs. Et ils disparaissent rapidement, mais ces anciens boutons laissent quand même derrière une mini-zone de peau qui pèle pendant plusieurs jours après leur disparition.

Adapalene

Differin est une baume contenant de l’Adapalene et elle a été prescrite par ma dermato pour mes microkystes et boutons. Je l’ai très vite jeté à la poubelle, car les microkystes remontent et se transforment en boutons avec pue (je préfère les microkystes dans ce cas) et ça continue à apparaître, encore et encore et je ne vois pas la fin de ce cycle douloureux. Sachant que j’utilise Differin à la base pour avoir moins de boutons, et pas pour me créer plus de boutons. J’en ai conclu que c’était trop fort pour moi. Cette crème est un cauchemar pour moi, plus jamais je n’y toucherai de nouveau.

Tretinoin

Je ne l’ai donc jamais utilisé car si je ne supporte pas Adapalene, comment je peux supporter le Tretinoin ? Beaucoup de femmes veulent demander une prescription du Tretinoin à leurs médecins, pour les effets anti-âge, mais heureusement beaucoup de médecins ont encore un cœur et refusent de prescrire ce type de crème (qui présente en plus un gros risque pour les femmes enceintes) dans un but purement esthétique.

J’espère que cet article vous a plu. A bientôt pour d’autres reviews

Anh est toujours très occupée à profiter de jolies choses, et à fabriquer de petites bricoles de ses propres mains.

Tous mes articles
Un commentaire
  • Répondre
    octobre 11, 2020, 3:21

    […] Mais cette crème a dépassé toutes mes attentes. Il suffit d’un tout petit peu de produit pour tout le visage, suivi d’une bonne couche de crème hydratante et le lendemain, ma peau est toute douce, toute lisse. Je l’utilise un soir sur deux et ça suffit. Ma peau ne pèle pas, il n’y a pas de picotement ni sensations désagréables. Il faut cependant, comme avec tous les rétinols, se tartiner de crème solaire le lendemain. Plus d’infos sur les rétinoïdes ici […]

Write a comment

SCROLL UP