Under the Oak Tree, un webtoon coréen irrésistible

This post is also available in: English

Aujourd’hui, je vais vous parler de Under the Oak Tree, un web novel écrit par Sooji Kim, adapté en webtoon. Je l’ai découvert récemment (grâce aux publicités Facebook).

Voici le synopsis :

La fille d’un duc, Maximilien, bégayeuse, a épousé un humble chevalier, Riftan, sous la contrainte de son père.
Après leur première nuit, son mari est parti pour une expédition sans un mot.
Il revient trois ans plus tard. Il est devenu le plus célèbre chevalier du continent.
Comment Maximilien réagirait-elle face à son retour?

D’habitude, ce genre de publicités me fait toujours rigoler car le scénario est trop pathétique, mais ce webtoon a l’air très différent des autres. J’ai commencé à lire les 5 premiers chapitres, j’ai aimé, et puis j’ai cherché un autre site où j’ai pu lire jusqu’au 20ème chapitre. Ensuite, j’ai découvert que le webtoon était l’adaptation d’un web novel (roman en ligne) et je n’ai pas pu arrêter de le lire, c’est trop intéressant.

Apparemment, en Corée, ils ont des plateformes où ils sortent plein de romans et webtoons comme ça. Un chapitre par semaine, et les lecteurs paient juste quelques euros par mois pour accéder à l’ensemble des romans en cours. C’est comme une série, donc plus il y a de lecteurs, plus l’auteur gagne de l’argent et il n’y a donc pas de limite de mots ou de chapitres. L’auteur peut se permettre de développer l’histoire autant qu’il le souhaite. Les sorties régulières permettent de construire une fan-base. Les gens font du fan art sur Twitter, Instagram.. pour dessiner leurs scènes préférées ou imaginer les scènes qu’ils souhaitent voir. Il y a même des interviews, FAQ avec l’auteur pour poser des questions et demander certaines scènes dans les futurs chapitres. C’est la première fois que je découvre ce concept et je le trouve très smart.

Grâce à son histoire pas comme les autres, Under the Oak Tree a pu créer une fan base internationale importante, sur plusieurs sites et plateformes, puisque pour le moment, toute la traduction est gérée par des volontaires et nous sommes comme des drogués à guetter chaque nouvelle traduction.

Ce qui est intéressant dans ce roman, c’est l’histoire. Alors, je vous préviens : au début, ça se présente comme un roman érotique (new romance, même si le webtoon coupe beaucoup de scènes trop sexy pour ne pas finir en hentai), mais plus l’histoire avance et plus on est dans un monde fantastique, un mélange du Seigneur des anneaux, The Witcher et Harry Potter. Il y a aussi une « école » pour les sorciers, les 7 royaumes, un château médiéval, les jeux de pouvoir, les monstres à combattre, les batailles… Tout ce que j’aime ! L’héroïne passe d’un être fragile, victime de violences parentales à une vraie héroïne indépendante.

Deuxièmement, la psychologie des personnages est hyper réaliste et logique. L’héroïne, considérée comme une tare par son père, garde les séquelles de son enfance et réagit en fonction de ce qu’elle a toujours connu : la peur. Même si l’on a du mal à comprendre le comportement de Riftan au début, les choses deviennent beaucoup plus claires et plus logiques au fur et à mesure. Les lecteurs sont les seuls à connaître toute la vérité et il y a beaucoup de scènes très émouvantes où, à cause des blessures de l’un et de l’autre, ils souffrent sans oser avouer à l’autre ce qu’ils pensent vraiment. Tout est bien ficelé, il y a des mini-détails qu’on croyait insignifiants mais qui sont rappelés 50 chapitres plus tard. Ce qui prouve que l’auteure a le sens du détail et surtout une trame bien logique depuis le début.

Le webtoon est très joliment dessiné et suit parfaitement bien le roman. Ce qui est intéressant par rapport au roman, c’est que le webtoon ne se cantonne pas du point de vue de l’héroïne mais se permet quelques libertés de temps en temps, en montrant des scènes qui se passent quand l’héroïne n’est pas là. De plus, le format est adapté à une lecture sur mobile. Les scènes en format paysage sont aussi basculées en vertical, pour qu’on puisse mieux les voir. Les dessins sont exceptionnellement riches en détails et les robes ! ahalala les robes de l’héroïne sont toutes magnifiques. Bien sûr, le héros est super beau et les personnages secondaires sont haut en couleur et certains très drôles. Chaque case est dessinée avec soin.

Pour le moment, l’auteure a sorti :

  • Le premier bouquin en coréen, avec 193 chapitres avec le point de vue de Maximilian. Disponible (payant) sur Ridibooks
  • Un bonus en coréen avec 44 chapitres avec le point de vue de Riftan. Disponible (payant) sur Ridibooks
  • Le deuxième bouquin en coréen. Les 106 premiers chapitres sont sortis, mais l’auteur prend une pause depuis plusieurs mois pour des problèmes de santé. Disponible (payant) sur Ridibooks
  • Le webtoon en anglais, basé sur le premier bouquin est en cours de diffusion, avec un nouveau chapitre par semaine (on est à 21 chapitres à l’heure où j’écris cet article le 10/03/2021). Disponible (payant) sur Manta Comics ou en gratuit ici

Une partie du premier bouquin a été traduite par les volontaires. Attention, le n° des chapitres des traductions ne correspond pas au n° du roman coréen. Un chapitre coréen = deux chapitres anglais. Je peux donc lire 1/4 du premier roman gratuitement et en anglais chez Light Heaven Novel.

Pour le reste, comme la traduction est arrêtée, pour des droits d’auteur et pendant la négociation pour fournir une traduction officielle (et payante pour les fans internationaux), les fans internationaux doivent :

  • soit payer l’accès Ridibooks pour lire en coréen (en utilisant Google Translate ahahha)
  • soit lire les spoilers sur les sites et groupes dédiés.
    • Je suis par exemple membre de ce groupe Facebook où l’admin, qui est bilingue, nous a fait un excellent résumé, chapitre par chapitre, du premier livre (à partir du moment où nous n’avons plus accès à la traduction càd le chapitre 69).
    • Je lis aussi les spoilers et analyses psychologiques des personnages sur ce forum. Quelques membres bilingues nous traduisent les passages les plus importants et notamment une partie des 44 chapitres de bonus où l’auteure présente l’histoire sous le point de vue de Riftan.

Apparemment, certains fans coréens voient d’un mauvais œil les fans internationaux, nous considérant comme des parasites qui ne paient pas et qui ne prononcent pas correctement le nom des personnages (oups). Certains vont jusqu’à demander pourquoi nous avons le droit d’activer la traduction automatique sur Ridibooks. Donc les fans internationaux sont plutôt en mode low profile. Les fans internationaux se justifient comme ils peuvent, en disant que nous contribuons à la notoriété du roman et si une traduction officielle existe, nous serons les premiers à payer l’accès. Beaucoup d’entre nous payons déjà l’accès à Ridibooks sans comprendre le coréen, pour contribuer financièrement. Je vous indique ici comment acheter le roman directement sur Ridibooks

Bref, je vous le conseille vivement. C’est une très belle histoire à découvrir.

This post is also available in: English

Anh est toujours très occupée à profiter de jolies choses, et à fabriquer de petites bricoles de ses propres mains. **** Hi, my name is Anh. I am a Vietnamese-French DIY passionate, beauty lover and cosmetic tester.

Tous mes articles
Write a comment

SCROLL UP